ARTHROSE DU GENOU

L'arthrose du genou ne doit plus être une fatalité: avec un traitement conservateur bien conduit, on peut souvent contrôler l'évolution de la maladie.

Lorsque celui-ci ne suffit pas, la chirurgie est un traitement efficace et bien maîtrisé pour retrouver mobilité sans douleur et qualité de vie.

QU'EST-CE QUE L'ARTHROSE DU GENOU?

Contrairement aux idées reçues, l'arthrose n'est pas un désagrément inévitablement lié à l'âge, mais bien une maladie, qui se manifeste par la combinaison de processus de destruction et de reconstruction déformée d'une ou plusieurs articulations. 

L'arthrose touche l'ensemble de l'articulation, avec une perte progressive du cartilage articulaire, des déformations de l'os sous forme de kystes et d'excroissances appelées ostéophytes qui peuvent limiter le mouvement, et un affaiblissement et relâchement des muscles et des ligaments qui assurent normalement le soutien et la stabilité de l'articulation.

L'arthrose peut toucher n'importe quelle articulation. L'articulation du genou est, de toutes les articulations du corps humain, celle qui est le plus sollicitée par le poids corporel, et une des plus fréquemment atteintes.

Placeholder Image

QUELLES EN SONT LES CAUSES?

On distingue l'arthrose "primaire", dont l'origine est inconnue et très probablement multi factorielle, touchant le plus souvent de multiples articulations chez des personnes d'âge mûr, et l'arthrose "secondaire" qui touche le plus souvent une seule articulation et qui se développe après une lésion de la surface articulaire.

Plusieurs facteurs peuvent causer des lésions de l'articulation: une malformation de l'articulation déséquilibrant la charge sur un côté du genou, certains médicaments, la consommation d'alcool, ou un traumatisme. Une lésion méniscale, ligamentaire, ou une fractures des plateaux tibiaux peuvent faciliter le développement précoce d'une usure de l'articulation.

QUELS SONT LES SIGNES ET SYMTPOMES DE L'ARTHROSE DU GENOU?

Le premier signe d'arthrose est en général une douleur dans la région du genou.

La douleur se manifeste typiquement après un repos prolongé, sous forme de raideur matinale, ainsi que lors d’activités physiques telles que la course, la marche, le saut ou la montée et descente des escaliers. 

On peut aussi ressentir des douleurs de fatigue. lorsqu'on reste longtemps debout par exemple.

Progressivement, on arrive à marcher de moins en moins longtemps avant que la douleur n'apparaisse et ne devienne limitante. Au fur et à mesure que les lésions s’aggravent, l'amplitude de mouvement de l'articulation se limite et on commence à boîter. 

La douleur peut se présenter typiquement comme des crises d'arthrose ou des périodes de pics douloureux qui se présentent surtout en fin de journée ou même la nuit, avec parfois un gonflement de l'articulation à cause de la présence d'un épanchement. On peut avoir des douleurs aigües liées à des blocages ou pseudo-blocages mécaniques de l'articulation.

POURQUOI ÇA FAIT MAL?

Les surfaces articulaires et le cartilage en soi ne comportent pas de terminaisons nerveuses. La douleur peut provenir de l'os à proximité immédiate de l'articulation, des capsules articulaires et de leur membrane interne et d'autres parties molles qui sont dotés de nombreux récepteurs de douleur (insertions ligamentaires et tendineuses, muscles).

C'est essentiellement l'inflammation qui est douloureuse.

Lorsque l'inflammation devient chronique, elle s'auto-entretien et touche tous les tissus en contact. L'os situé juste sous le cartilage réagit en se déformant. Un autre phénomène est très problématique: les muscles et tendons, qui ont normalement le rôle de soutenir et protéger l'articulation se relâchent. L'articulation moins protégée devient d'autant plus vulnérable et le risque de blessure augmente. 

La douleur de l'arthrose est typiquement maximale après une période d'immobilité de l'articulation. La remise en mouvement fait mal, et la douleur cède habituellement après quelques minutes d'activité. Les deux pièges à éviter sont alors l'inactivité prolongée et la sédentarité et de l'autre côté les lésions dues à une activité sportive trop intense ou sollicitant des mouvements à éviter. On déconseille de pratiquer des sports impliquant des impacts comme le jogging, et de favoriser la pratique régulière douce et sans impacts de natation, vélo ou de gymnastique ou Pilates adaptés. La pratique du yoga peut être bénéfique mais attention toutefois à certains mouvements et postures qui sont déconseillées:  il est important de veiller à bien choisir un instructeur qualifié et de l'informer de votre condition pour qu'il puisse adapter vos exercices le cas échéant. 

QUAND FAUT-IL CONSULTER?

Si vous présentez des douleurs, que vous boitez ou que l'amplitude de mouvement de votre genou est limitée, nous vous recommandons de consulter sans attendre pour établir un bilan, soulager la douleur et l'inflammation et entreprendre une thérapie ciblée pour protéger votre articulation.

La recommandation basée sur l'évidence est d'initier dès les premiers symptômes un traitement adapté* (de premier abord conservateur, puis chirurgical si la symptomatologie douloureuse persiste malgré un traitement conservateur bien conduit) car le pronostic est meilleur si le traitement est initié rapidement pour mettre un terme au cercle vicieux de douleurs, limitation du mouvement, fonte musculaire et progression des lésions.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

COMMENT PREVENIR L'ARTHROSE OU RALENTIR SON EVOLUTION?

Le traitement conservateur de l'arthrose de la hanche repose sur quatre piliers essentiels:

1. Diminuer l'impact de la charge due au poids 

A chaque pas, la charge sur le genou est de plus de 4 fois le poids corporel. En cas de surpoids, il est donc important d'agir rapidement pour soulager l'articulation et ralentir la progression de la maladie. Des modifications de l'alimentation peuvent également avoir un effet bénéfique sur les symptômes de la maladie.

2. Lutter contre l'inflammation et la douleur

Dans la phase aigue, un traitement médicamenteux est souvent nécessaire. Dans certains cas, des injections intra-articulaires peuvent avoir une efficacité à court terme sur la douleur.

3. Entretenir l'articulation

Par un juste équilibre entre le renforcement musculaire pour le soutien de l'articulation et un travail sur le maintien de la mobilité de l'articulation, avec un suivi professionnel pour une mise en mouvement sans risque.

4. Protéger ses articulations au quotidien 

Avec l'aide de l'équipe de physiothérapie et d'ergothérapie, on apprend à éviter les gestes inappropriés lors d’une activité professionnelle physique, d’un sport intense et même dans la vie quotidienne. Les séances sont l’occasion d'adopter les bons gestes pour porter, se baisser… 

L'ergothérapeute évalue également le bénéfice de proposer des aides techniques. Les semelles orthopédiques peuvent compenser une différence de longueur de jambes et amortir l’impact du pied sur le sol. Les cannes ou béquilles, à porter du côté opposé à la douleur, soulagent l’articulation. 

DECOUVREZ NOTRE PROGRAMME DE SOINS DE L'ARTHROSE DU GENOU

Pour contrôler efficacement la progression de la maladie, il faut agir de manière concertée sur plusieurs axes. Nous sommes fiers de proposer à chaque patient un programme personnalisé unique, qui combine:

  • Un suivi individuel médical et par notre équipe interdisciplinaire de thérapeutes
  • Une technologie de renforcement musculaire de pointe guidée par intelligence artificielle
  • Un accompagnement au quotidien,  grâce à notre programme de suivi en ligne
  • ... et plus encore pour vous accompagner et vous motiver vers la joie de bouger sans douleur!
Placeholder Image

QUEL EST L'IMPACT DE L'ARTHROSE DU VOTRE VIE?

Le questionnaire WOMAC est un instrument validé scientifiquement permettant d'évaluer objectivement l'impact de l'arthrose sur votre qualité de vie. Il est fréquemment utilisé pour mesurer la différence avant et après une intervention thérapeutique.

FAIRE LE TEST

CHIRURGIE

En cas d’aggravation des douleurs ou de boiterie sévère, on aura recours à une solution chirurgicale.

Les trois types d'intervention les plus vouent proposées sont la pose d'une prothèse totale ou partielle de genou et l'ostéotomie de déplacement. Le choix de votre intervention sera discutée en détail avec vous en fonction de vos symptômes, des résultats des examens réalisés ainsi que de vos priorités personnelles.

osteotomie de realignement

OSTEOTOMIE DE REALIGNEMENT

Pour les personnes relativement jeunes et actives, dont les lésions ne sont pas trop avancées et sont vraisemblablement dues à un défaut d'alignement de l'articulation provoquant une surcharge sur un côté de l'articulation qui s'abîme (jambes en X ou en parenthèse).

On corrige l'axe de l'extrémité pour faire passer plus de poids du côté sain de l'articulation.

EN SAVOIR PLUS
Prothèse du genou

PROTHESE PARTIELLE OU TOTALE DE GENOU

Lorsque les dégâts sur l'articulation sont localisés, on peut intervenir sur une partie seulement de l'articulation pour préserver au maximum l'articulation naturelle.

Lorsque les lésions touchent l'ensemble de l'articulation, celle-ci est entièrement remplacée par une prothèse.

 

EN SAVOIR PLUS

NOUS NOUS EFFORÇONS CHAQUE JOUR DE VOUS ASSURER:

Chirurgien orthopédiste avec sens du service à Pully Lausanne

SERVICE

Un service et un accompagnement personnalisés pour accompagner chaque personne vers ses objectifs, en fonction de ses priorités.

Excellents résultats pour la chirurgie du genou à Lausanne

EXCELLENCE

Nous avons le goût du travail bien fait. Pour nous, l'innovation signifie de mettre notre créativité au service de chaque patient, pour trouver la meilleure solution pour chacun. 

Equipe interdisciplinaire spécialisée en Osteo articulaire

EQUIPE

Toute notre équipe est à votre service, à vos côtés ou en coulisse pour assurer les aspects techniques et vous éviter au maximum les tracasseries administratives.

RETROUVER LA JOIE DU MOUVEMENT SANS DOULEUR

La première étape: une consultation pour préciser le diagnostic, évaluer votre situation et discuter des traitements envisageables.

PRENDRE RENDEZ-VOUS